«

»

fév 05

Pour vous, nous avons interviewer un gendarme

Aimez-vous ce métier ? Pourquoi ? gendarme

Oui j’aime ce métier, il permet de faire des choses différentes tous les jours et de ne pas se lasser. On travaille dehors, sans rester enfermé dans un bureau et l’on est au contact de la population.

Est-ce que la formation en école est très dure physiquement ?

Non pas pour ceux qui aiment le sport, il faut avoir un minimum de condition physique pour exercer ce métier. Même après la formation, il faut continuer à faire beaucoup de sport.

Est ce que c’est vous qui avez choisi d’aller à Bagnières de Bigorre?

Oui et non. Notre choix d’affectation et déterminé par notre classement à la fin de la formation. J’ai donc choisi cette région parmi celles qui étaient disponibles.

Est- ce que la vie en caserne est obligatoire ?

Étant militaire, nous avons un logement prévu au sein de la caserne, mais il est possible de vivre dans une habitation personnelle. La vie en caserne permet de vivre en communauté et de souder des liens entre les gendarmes de la brigade.

Quel formation faut-il faire?

Pour faire carrière en tant que gendarme, il faut posséder un bac. On peut ensuite monter en grade avec les années d’expérience mais c’est également possible de rentrer dans la gendarmerie avec ces grades si on possède des diplômes supérieurs.

Quel type de missions assurez-vous le plus souvent? (sécurité routière, maintien de l’ordre, autre…)

La mission d’un gendarme est variée, on fait autant de sécurité routière que de police judiciaire, de surveillance générale ou d’accueil des personnes à la brigade.

Comment vous sentez-vous perçu par la population? Pourquoi?

En général bien perçu par la population car nous sommes là pour veiller à leur sécurité, mais il arrive que des personnes ne nous aime pas parce que nous avons du les rappeler à l’ordre ou leur mettre une amende.

Interview mené par Luana L., 5E

Laisser un commentaire